Published by

Il y a 2 mois -

Temps de lecture 6 minutes

À chaque sprint sa rétrospective : 3 Rétrospectives à faire en présentiel

Si comme notre équipe vous avez décidé de revenir en présence pour faire vos retros, vous allez certainement vouloir faire quelque chose de spécial. En effet, la retro à distance fonctionne correctement, la gestion des post-its est efficace et on trouve nos actions alors pourquoi faire en présentiel ce que l’on peut faire à distance ?

Etre tous ensemble sur site, c’est l’occasion de sortir du carcan post-it crayon et d’explorer d’autres modes de retro.

Je vous présente 3 rétrospectives qui ont plus de sens à être faites réunis ensemble qu’à distance.

1. Le sac aux merveilles

Cette retro est tirée et adaptée à partir de ce site.

Préparation

Vous aurez besoin d’un sac opaque et de différents objets qui vont représenter un thème. Tout l’intérêt réside dans les objets et leur texture. L’idée, c’est d’avoir plus d’objets que de participants. Si vous êtes 8, visez 12 objets pour que le dernier ait toujours une petite surprise.

Dans la salle, vous aurez besoin d’une table vide pour poser les objets et les post-its.

Personnellement, voici ce que j’ai choisi mais vous pouvez prendre ce que vous voulez :

  • La (fausse) crotte : Un problème, une mauvaise nouvelle qui vous est arrivé sur le Sprint une surprise négative.
  • Un faux bijou : Une bonne surprise sur le Sprint
  • Un autocollant « Don’t kill the flow »: Celui qui tire cet objet doit raconter quelque chose qui s’est bien passé, un élément dont on peut dire qu’on a assuré.
  • un jouet « princesse » : « Je suis une princesse, je dis ce que je veux »

Déroulé :

Phase 1 (10-15min)  :

Chaque personne va tirer un objet dans un sac opaque, l’animateur explique le sens de l’objet et le joueur va rédiger un post-it.

la variante : au lieu que ce soit au joueur de rédiger le post-it, vous pouvez demander au reste de l’équipe d’écrire à sa place. D’après le reste de l’équipe quelle a été la bonne surprise, le problème qu’a rencontré le joueur, etc… ?

Phase 2 (5 min) :

Une fois que tout le monde a tiré un objet, chaque personne va décrire son post-it associé à l’objet tiré et le place à côté de son objet sur la table.

Phase 3 (5 min) :

On prend 5 minutes pour réfléchir et écrire sur un post-it ce que chacun aurait dit s’il avait tiré un autre objet.

Pour conclure : Une fois que chacun a rempli ses post-its, posés sur la table et expliqué son élément, il reste à trouver les actions suivant votre format préféré.

Notre avis :

Ça marche vraiment bien, l’équipe garde un bon souvenir du tirage au sort surtout ceux qui ont eu la crotte qui reste sur le plateau comme un fier totem.

Pour les prochaines fois, je prendrai d’autres objets en choisissant des textures différentes pour qu’ils aient ce petit stress de : qu’est-ce que je vais retrouver dans ma main ?

2. La Retro Lego

Préparation :

Un gros sac de Lego(r). Prévoyez plusieurs tables pour que chacun puisse être à l’aise pour ses créations.

Déroulé :

Il existe plusieurs déroulés possibles. Celui que j’ai choisi de vous décrire suit un principe de Story Telling assez intéressant :

Phase 1 (10 min) :

Chaque personne va représenter son avatar sous forme d’un animal construit en Lego.

Faites un rapide tour de table, les personnes doivent essayer de deviner quel animal les autres ont construit et pourquoi.

Phase 2 (15 min) :

Ces animaux ont vécu des aventures lors du dernier Sprint, demandez à chaque personne de construire une représentation de cette aventure.

Insistez pour qu’ils pensent à des éléments positifs et négatifs.

Chacun ensuite présente sa réalisation et explique son parcours, en tant que facilitateur, vous notez sur des post-its les éléments relevés par l’équipe.

la variante : au lieu de la présentation par la personne qui a construit, vous pouvez demander aux autres personnes de deviner ce que représente la construction.

Phase 3 (15 min) :

On retourne aux constructions une dernière fois et chacun doit construire les actions qui pourraient aider leur avatar à réussir leur aventure la prochaine fois qu’elle survient.

A nouveau, petit tour de table : Qu’est ce qui aurait pu vous aider dans votre quotidien ? Est-ce que les autres personnes voient autre chose qui aurait pu aussi les aider ?

En tant que facilitateur, vous notez, les éléments mis en avants par les membres de l’équipe.

Pour conclure :

A ce stade, un certains nombres de sujets ont été évoqués et devraient être présents sur le mur. Il ne reste plus qu’à les trier et valider tout ça avec des actions.

Notre avis :

Les Lego, c’est une valeur sûre. Elle marche à chaque fois et c’est LA retro à faire en présentiel. En plus d’être ludique et efficace, vous pouvez facilement travailler sur de nombreuses variantes : plutôt qu’un animal, vous pouvez prendre un personnage à construire, un objet ou tout ce que vous dicte votre imagination.

L’essentiel est de pouvoir se servir du Lego comme vecteur d’expression.

3. Dixit

Préparation :

Pour cette retro, vous aurez besoin de carte Dixit. Prévoyez au moins 4 cartes par personne.

Toutes les cartes seront disposées face visible sur une (grande) table au milieu de la pièce.

Déroulé :

Phase 1 (1 min par personne) :

À tour de rôle, chaque personne va venir choisir une carte qui correspond le mieux à la façon dont le Sprint s’est déroulé pour elle.

Cette phase va être répétée 3 fois.

Phase 2 (5 min par carte) :

Toujours à tour de rôle, les participants devront choisir une de leurs 3 cartes et, c’est aux autres membres de l’équipe d’essayer de deviner le sujet que cette carte représente pour le participant. Le candidat qui présente la carte ne doit répondre que par « oui » ou « non » face aux propositions. Vous, facilitateur, devrez noter toutes les propositions des candidats.

Le but de cette phase est de récolter toutes les idées possibles en faisant passer les participants au moins 1 fois, mais le jeu peut continuer si certains veulent présenter une deuxième ou une troisième carte.

Pour conclure :

A partir de là, vous aurez pas mal d’idées émises par les participants, il reste à choisir les sujets qui seront traités via des actions.

Notre avis :

Gros classique, grosse efficacité. Le fait de faire deviner aux autres son sujet apporte pas mal de profondeur et permet de voir si les membres de l’équipes se connaissent bien

Et plein d’autres encore :

Retourner sur site, c’est aussi pouvoir repartir sur des classiques de formation comme Kanbanzine ou Lego4Scrum.

Vous pouvez aussi faire un tour sur les rétrospectives funs qui prendront un nouveau sens à faire en présentiel.

N’hésitez pas à l’appel des beaux jours à faire des retro hors des murs, dans un parc, en terrasse, autour d’une bière .
Cela permet d’apporter un sacré plus à la retro qui permet à l’équipe de s’aérer complètement l’esprit.

 

Published by

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Sapient, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.