Published by

Il y a 2 mois -

Temps de lecture 6 minutes

Tracking et Attribution sur iOS 14 : comment se préparer aux changements

À partir de « Début 2021 », avec les prochaines versions d’iOS 14, Apple renforcera les mesures de protection de la confidentialité, avec un impact majeur sur les éditeurs d’applications et sur les implémentations de Tracking et Mobile Attribution notamment et des conséquences potentiellement profondes sur les métriques de vos apps iOS.

Mais quelles seront les conséquences pour vos applications en termes de fonctionnalités et d’implémentation ? Avec cette infographie nous espérons pouvoir répondre à cette question et éclaircir les démarches à suivre pour rendre votre produit mobile compatible dès aujourd’hui.

Les nouvelles politiques de confidentialité seront appliquées à partir de « Early 2021 » (Début 2021), la date précise n’étant pas encore été précisément dévoilée par Apple.

 

En résumé

Trois cas se présentent :

  1. Votre application utilise l’IDFA pour le Tracking ou à d’autres fins (p.e. Mobile Attribution) :
    • L’implémentation du framework ATTrackingManager se rendra nécessaire pour demander explicitement le consentement à l’utilisateur
  2. Votre application se sert de techniques de Mobile Attribution pour calculer l’efficacité des campagnes de marketing :
    • L’implémentation du framework SKAdManager se rendra nécessaire pour collecter l’information tout en garantissant le respect des données privées.
  3. Votre application n’a pas besoin de connaitre la valeur de l’IDFA, ni pour réaliser du Tracking ni à d’autres fins :
    • Rien ne change pour votre application iOS !

Plus en détail : Tracking et ATTrackingManager

Lors de l’entrée en vigueur de la nouvelle politique de confidentialité, au moment du premier démarrage de votre application le système fournira un faux IDFA composé d’une séquence de 0.

Votre application devra donc faire appel à la fonction requestTrackingAuthorization(completionHandler:) du nouveau framework ATTrackingManager, introduit avec iOS 14, afin de demander le consentement de l’utilisateur. Cela sera présenté sous forme de popup, comme la suivante :

Si l’utilisateur accepte, l’IDFA sera correctement accessible à l’application. En cas contraire, sa valeur restera figée à la séquence de zéros initiale.

La propriété trackingAuthorizationStatus indiquera l’état actuel du consentement.

Il est important de souligner que, à moins d’être réinstallées, les applications ne présenteront la popup de consentement publicitaire qu’une seule fois. Cependant, les utilisateurs pourront modifier leur consentement et réactiver ou désactiver via l’application des réglages d’iOS, avec le fonctionnement typique des autres scénarios d’autorisations iOS (localisation, notifications push, etc.).

Est-ce que vous êtes réellement concernés ?

Vous êtes inquiets par l’impact de cette popup sur vos utilisateurs ? C’est peut-être une crainte infondée !

En effet, il est possible, voire probable, que votre solution de tracking ne demande pas obligatoirement l’accès à l’IDFA. C’est par exemple le cas de AT Internet, qui peut fonctionner correctement avec ou sans accès à cette valeur.

D’ailleurs, au cas où vous auriez simplement besoin de suivre le comportement des utilisateurs sur vos applications (c’est-à-dire que vous n’avez pas besoin d’attribution ou d’informations détaillées sur votre utilisateur), vous pourrez toujours accéder au identifierForVendor (ou IDFV), qui peut être également utilisé pour réaliser du tracking entre les applications d’un même éditeur.

Si vous avez besoin d’accéder à l’IDFA dans l’objectif de mesurer les campagnes marketing et notamment calculer la Mobile Attribution, une autre solution s’offre à vous : SKAdNetwork.

Plus en détail : Attribution et SKAdNetwork

Si vous recherchez le moyen le plus adapté aux besoins de confidentialité de l’utilisateur pour obtenir les données d’attribution, votre meilleure option consiste à utiliser le framework SKAdNetwork – un mécanisme assez limitant mais qui minimise également les fraudes sur les volumétries de conversion.

Dans le cadre de SKAdNetwork, les réseaux publicitaires doivent s’enregistrer auprès d’Apple afin de fournir les informations nécessaires au calcul des métriques d’attribution.

À partir d’iOS 14, SKAdNetwork introduit la notion de Conversion Value, permettant de suivre les événements post-installation et mesurer la qualité de vos utilisateurs de manière agrégée.

Le fonctionnement est le suivant :

  1. Lorsqu’un utilisateur clique sur une annonce SKAdNetwork et est dirigé vers l’App Store, le Network fournit au magasin certains paramètres d’attribution basiques et anonymes.
  2. Une fois que l’utilisateur a installé l’application et l’a lancée, l’application notifie le Network de la conversion en faisant appel à SKAdNetwork.registerAppForAdNetworkAttribution().
  3. Lorsque l’utilisateur réalise une action significative, par exemple un checkout, qui mérite d’être tracée afin de mesurer l’impact de la conversion, l’application peut communiquer l’information en associant à cette action un identifiant appelé Conversion Value.
  4. Pour transmettre le Conversion Value, l’application devra faire appel à SKAdNetwork.updateConversionValue(...) dans les 24 heures suivant le premier lancement. À chaque modification, l’application dispose de 24 heures additionnelles pour changer ultérieurement la valeur.
  5. Entre 24h et 48h heures après le premier lancement de l’app ou la dernière modification à la Conversion Value, l’application enverra au Network la Conversion Value et les paramètres d’attribution basiques mentionnés au point 1.

Limitations de SKAdNetwork

Les limitations de SKAdNetwork sont nombreuses et assez contraignantes :

  • La Conversion Value est limitée à 6 bits et peut donc représenter un nombre compris entre 0 et 63.
  • Chaque modification à la Conversion Value ne peut qu’incrémenter sa valeur. Prenons l’exemple d’une application qui définirait 3 valeurs : 000001 pour une mise en panier, 000002 pour un checkout et 000003 pour une notation positive. Si l’utilisateur réalise une mise en panier, une notation positive et, ensuite, un checkout, il sera impossible de remonter ce dernier car la valeur de 000003 correspondant à la notation positive ne pourra plus être décrémentée.
  • Les données d’attribution seront communiquée par Apple de façon agrégée et anonyme : impossible, donc, de connaitre l’identité ou le profil de l’utilisateur tracé. Aussi, les données seront rémontées seulement lorsque le nombre de conversions dépassera une quantité seuil.
  • Les attributions liées aux vues d’un ad ne sont pas supportées : SKAdNetwork enregistre seulement celles originées par le clic sur un message publicitaire affiché dans une application mobile.
  • La même limitation s’applique aux bannières affichées sur navigateur ou client mail.
  • Le nombre de campagnes publiables par un éditeur est limité à 100.

Conclusion

Les nouvelles politiques de confidentialité qui seront poussées par Apple dans les prochaines versions d’iOS 14 auront probablement un impact radical sur l’écosystème d’analyse de la conversion et du tracking avec des bénéfices indéniables pour les utilisateurs mais également des contraintes additionnelles pour les éditeurs.

Nous espérons que cet article puisse vous accompagner dans les prochaines démarches et donner plus de visibilité sur les changements à prévoir dans vos applications.

Voulez-vous en savoir plus ?

Inscrivez-vous à notre talk gratuit “Apps Mobiles : tendances & risques en 2021” le 27 janvier prochain. Ce sera l’occasion pour découvrir et poser toutes vos questions sur les thématiques les plus importantes de l’univers des produits mobiles en 2021 : politiques de confidentialité, nouveaux paradigmes UI (SwiftUI, Jetpack Compose), le rôle de Flutter ainsi que les nouvelles fonctionnalités incontournables d’iOS 14 et Android 11.

Rendez-vous en ligne le 27 janvier 2021 à 12h30. Inscriptions via la page dédiée accessible à ce lien.

 

 

Published by

Publié par Simone Civetta

Simone est responsable technique des équipes mobilités chez Publicis Sapient Engineering.

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Sapient, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.