Il y a 5 ans -

Temps de lecture 5 minutes

Vis ma Vie – Président et Coach agile échangent leur job !

logo_vismavieCet été a été l’occasion de nous prêter au jeu du Vis ma Vie.

Cette aventure ludique a été proposée aux consultants de Xebia pour leur permettre d’expérimenter les autres métiers au sein de l’entreprise. Cette expérience leur a permis d’appréhender les responsabilités, contraintes, tâches et prérogatives de chaque fonction (souvent ignorées ou incomprises) et de partager largement, sans censure, les leçons apprises pour mieux vivre ensemble.

Vivez également les matchs retours : c’est maintenant aux fonctions supports de vivre le quotidien des consultants !

C’est une autre forme de partage de la connaissance, valeur qui nous est si chère !

EPISODE 1 : Laurène devient Présidente de Xebia !

Lorsque les « Vis ma Vie » ont été annoncés, je me suis dit : « voilà une bonne opportunité d’en apprendre d’avantage sur un métier un peu mystique ». Me voilà donc quelques minutes plus tard à me jeter sur la feuille de CEO, en agrémentant mon nom de smileys, histoire de mettre toutes les chances de mon côté.

En découvrant la répartition, et après avoir lancé un « c’est qui le patron ??!! » de circonstance, j’ai commencé à imaginer une journée de folie, à courir dans tous les sens en prenant des décisions super importantes. Un peu comme dans les séries américaines où 10 assistants courent derrière le patron en lui faisant signer des papiers entre 2 meetings ultra confidentiels.

Côté journée de folie, je n’ai pas été déçue : Luc avait un sacré planning devant lui, et nous avons eu notre lot de meetings super importants, mais aussi de points plus normaux, qui font partie de son vrai quotidien. (Il m’a quand même avoué ne pas avoir ce taux d’occupation tous les jours.) En revanche, en terme de grandes décisions, je n’ai pas réussi à obtenir les primes exceptionnelles de 15000 euros pour tout le monde. Désolée.

Mine de rien, j’ai découvert beaucoup de choses sur le métier de CEO, et sur la personne de Luc aussi.

D’abord, c’est un boulot à 100% : même quand il discute tranquillement, il parle de Xebia. Je pense ne pas trop me mouiller en disant que Luc est incroyablement fier de Xebia et surtout des Xebians.

Ensuite, c’est un métier à posture multiple : conseil, formation, mentoring. Il cherche autant à apprendre aux Xebians qu’à apprendre d’eux. C’est fascinant à observer.

Enfin, c’est une expertise à 360°. Il faut savoir toucher un peu à tout : commerce, marketing, finance, recrutement, agilité même, sans pour autant être expert dans ces domaines. L’important est d’être bien entouré, et Luc l’est.

Finalement, c’est un métier un peu ingrat : on a pas l’impression de produire grand chose (d’où le côté mystique), mais ça ne nous empêche pas de courir dans tous les sens toute la journée et de sortir vidé. Un peu comme un coach agile finalement, mais moi au moins je peux jouer avec des post-it :p

En bref, c’est pas moi le patron, et c’est très bien comme ça !

Laurène Vol, Présidente d’un jour.

EPISODE 14 : Luc devient en Coach Agile !

En faisant le match retour du “Vis ma Vie”, en tant que Coach Agile, auprès de Laurène, je ne m’imaginais pas du tout que cette expérience allait se révéler si étonnante, tant ma vision de leur métier était bien loin de la réalité.
En effet, cette journée allait être ponctuée de contextes tout aussi intéressants les uns que les autres.

Laurène a en charge 80 personnes reparties sur 4 projets dans le cadre d’une transformation agile globale d’un grand compte du CAC40.  Elle fait partie d’un centre d’excellence agile transverse.

Son planning est assez chargé et elle passe d’une réunion à une autre, d’un contexte projet à un autre et cela plusieurs fois par jour.

Avec elle j’ai pu assister à deux séances de coaching très différentes tant la maturité des deux équipes impactées était hétéroclite. J’ai pu m’apercevoir que le métier de Laurène consistait à donner des conseils extrêmement opérationnels, bien loin des postures fumeuses des ayatollahs de la méthodologie telles qu’on en rencontre parfois dans ce métier. Son accompagnement délivre immédiatement de la valeur aux équipes.

Malgré son jeune âge, Laurène fait preuve d’une maturité et d’une expérience assez exceptionnelles. J’ai tout simplement été bluffé par le niveau d’écoute de l’équipe et des managers vis à vis des conseils prodigués par Laurène. Elle vaut souvent parole d’évangile tout en facilitant le débat d’idées. J’ai également été frappé par sa capacité à changer de contexte fonctionnel et à chaque fois, à connaître assez précisément ce dont il s’agit.

Au delà des aspects très concrets, Laurène doit également rendre des comptes et évaluer la progression des équipes sur la voie de l’agilité au travers d’une grille constituée de critères très précis et alimentée de manière hebdomadaire. Cet exercice délicat requiert de fournir des faits susceptibles d’étayer la notation. Cette partie de pilotage permet de justifier les investissements sur les projets en coaching agile. Laurène maitrise là encore parfaitement le processus et chaque note est très bien argumentée.

Pour conclure, je dirais que cette immersion a été bénéfique pour moi. Comme le disent les homologues de Laurène, elle est la meilleure « VRP » de l’équipe agile. Moi j’ai adoré et finalement, il y a quelques années, je me serais bien vu dans ce métier !!!

En conclusion : Merci Laurène pour ce partage !

Luc, Président de Xebia

A voir

Abonnez-vous sur notre chaîne XebiaTV.

Footer-Vis-Ma-Vie

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Sapient, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.