Il y a 5 ans -

Temps de lecture 5 minutes

Revue de Presse Xebia

rdpLa revue de presse hebdomadaire des technologies Big Data, Cloud et Web, architectures Java et mobilité dans des environnements agiles, proposée par Xebia.

Agilité

The Soft Underbelly of « Hard Data »

Encore une fois, Henry Mintzberg touche juste. Alors que nous sommes toujours à la recherche de la potion magique qui nous permettra enfin de prédire l’avenir, alors que le débat fait rage à propos des estimations (#NoEstimates); la tendance au « Big Data » semblait enfin pouvoir nous permettre d’y voir plus clair. Pour le Product Owner, l’A/B testing combiné au « Big Data » c’est le carré gagnant pour remporter la manche. Un moyen d’enfin pouvoir prioriser en se basant sur du « solide »: des chiffres, du réel!

Et pourtant… Henry Mintzberg, nous montre ici que si nous avons naturellement tendance à croire dur comme fer à la véracité d’un chiffre dès lors qu’il est avancé, ce n’est pas parce celui-ci semble se parer d’un côté rationnel et scientifique qu’il l’est nécessairement. Un chiffre ce n’est pas que du solide. Cela a aussi un côté fumeux. En quatre arguments, Henry Mintzberg nous rappelle donc qu’un chiffre ne se résume pas à une valeur. Une belle prise de conscience que je vous enjoins à lire ici de toute urgence!

DevOps Culture

Cet article de Rouan Wilsenach hébergé sur le blog de Martin Fowler, nous présente une version de DevOps qui ne se limite pas à la mise en place d’outils ou à la colocalisation de deux équipes bien distinctes (et qui continueraient à fonctionner en silo!).

Alors que l’on résume souvent l’approche DevOps a une approche d’automatisation des chaînes de développement et déploiement, il est intéressant de s’attacher aux aspects culturels d’une telle approche. Comme souvent l’Agilité et les pratiques associées ne sont pas tant une question d’outils ou de processus que de culture. La bonne compréhension des implications culturelles de ces approches est donc essentielle à leur bon fonctionnement. Collaboration intensifiée, responsabilité commune, absence de silos, équipes autonomes, quality-first, feedback et enfin automatisation, autant d’éléments qui font partie de la culture DevOps et que je vous invite à découvrir dans l’article DevOps Culture de Rouan Wilsenach.

Definition of Done

De temps à autre, il n’est pas désagréable de revenir aux basiques et c’est exactement ce dont il s’agit ici dans cet article sur la « Definition of Done » par Ron Jeffries (l’une des personnes à l’origine d’eXtreme Programming, pour les deux qui ne suivent pas au fond).

Trop souvent, on voit en effet des équipes qui d’une part ne s’entendent pas sur une définition partagée de « terminé » et d’autre part considèrent comme fini des choses qui ne fonctionneraient pas en production. Dans cet article, Ron Jeffries fait donc un rappel aux fondamentaux qui n’est pas inutile si l’on en juge la situation dans bien des équipes qui se disent « Agiles ». Je me permettrais peut-être juste une réserve quant à la fin de l’article où Ron Jeffries nous met en garde contre un côté artefact d’une « Definition of Done ». Si je suis d’accord sur les risques à vouloir transformer cela en contrat, je pense que cela peut être utile à une équipe qui découvre l’agilité d’en faire une référence écrite. Dans un premier temps, cela peut en effet faciliter le partage et l’adoption avant que cela ne devienne un élément de culture dont les équipes les plus aguerries n’auront plus besoin de traces écrites.

Bonne lecture!

Le coin de la technique

Les interdits : Java vs JVM

De manière générale, Java se classe dans les langages contraignants en ce qui concerne la programmation. Par exemple, la première instruction d’un constructeur doit être, implicitement ou explicitement, l’appel à un autre constructeur. Ou encore, le mot-clé « final » qui empêche toute autre affectation dans le même constructeur. Mais qu’en est-il en réalité pour le Bytecode ?

Java Bytecode : Bending the Rules compare les approches du compilateur Java et celles de la JVM lors de la lecture d’un programme. Au programme :

  • les types partiellement effacés
  • comment rendre les checked exceptions unchecked
  • la surcharge de return type
  • un système de type hybride
  • casser la chaine de constructeurs
  • les champs « final »
  • retarder les décisions de compilation avec InvokeDynamic (je vous recommande cette partie pour ceux qui, comme moi, n’avaient pas vraiment saisi la différence avec la réflexion)

Le coin de l’Alliance

Entretien avec le VP product management de XebiaLabs Andrew Phillips

Au cours de cet entretien avec Andrew Phillips, le product management VP de XebiaLabs, ce dernier revient sur son parcours, sur sa vision du DevOps ainsi que sur l’avenir de XebiaLabs.
L’entretien complet est disponible ici.

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Sapient, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.