Il y a 5 ans -

Temps de lecture 7 minutes

Revue de Presse Xebia

logo-revue-presse220-150x102
La revue de presse hebdomadaire des technologies Big Data, Cloud et Web, architectures Java et mobilité dans des environnements agiles, proposée par Xebia.

Agilité

Why Build, Measure, Learn – isn’t just throwing things against the wall to see if they work

Steve Blank est l’un des pères du Lean Startup. À ce titre, ces explications sur la méthode sont précieuses. Et justement ici, ce qui commence comme une clarification du concept de « Build, Measure, Learn » se transforme non seulement en un cours sur le Lean Startup, mais aussi en une évolution de certains de ces modèles.

Certes, le Monsieur est sans doute un peu biaisé. On pourrait critiquer l’opposition qu’il fait entre le Lean Startup et l’Agilité, quand aujourd’hui on rattache souvent les deux.

Ceci mis à part et sans rentrer dans le débat d’experts, la clarification qu’il propose du « Build, Measure, Learn » (et du MVP) est la bienvenue tant on constate combien ces concepts sont mal compris sur le terrain. En ce sens, le modèle qu’il propose en remplacement et que je vous laisse découvrir est beaucoup moins ambigu quant à son objectif.

Bref, que vous découvriez le Lean Startup ou que vous en soyez déjà un fervent pratiquant, je ne saurais que vous conseiller de lire cet article.

The Forgotten Agility of User Stories

J’ai une confidence à vous faire, j’adore cet article de John Hayes.

C’est un article qui n’hésite pas à renverser les barrières de ce qu’on a pu vous apprendre sur la bonne façon d’écrire des User Stories. Un article qui remet de la vie dans l’expression du besoin en cassant le mythe des templates. C’est un retour aux sources.

L’agilité à cherché à remettre l’utilisateur au centre du projet. Pour mieux comprendre ses besoins, on a cherché à les exprimer sous formes d’histoires. Pour simplifier, on a défini un template. Et c’est là que les choses se sont compliquées.

John Hayes nous montre les limites d’une user story qui ne ferait que suivre un template. Il illustre très clairement les manques d’une approche qui cherche à appliquer une méthode sans en comprendre le sens. Bref il nous présente le « Why » des User Stories.

Une excellente lecture pour remettre de l’agilité dans vos Stories!

Mobilité

fastlane

fastlane est une suite d’outils Open Source et gratuite pour automatiser le processus de build, testing et delivery d’une Application iOS. Grâce à une syntaxe simple et intuitive, fastlane permet de configurer à l’aide d’un fichier texte un job qui peut comprendre de compilation, testing, gestion des certificats, signature, récolte des captures d’écran et livraison vers App Store / TestFlight, Crashlytics, HockeyApp. Cette semaine, son contributeur principal, Felix Krause, a annoncé la release de la version 1.0 qui apporte, aussi, une documentation à la hauteur des ambitions du projet. À tester imperativement !

Back

Java: Le Highlander des langages

Lancé en mai 1995, Java à vingt ans cette année. Après quatre ans de travail, Sun lance son nouveau langage dont le slogan est « Write once, run anywhere ». Le but étant de pouvoir faire tourner le même code sur toutes les machines et éviter les longues phases de portage qui existaient à l’époque.

Depuis Java a été annoncé mort un certain nombre de fois. Suite à la disparition de JavaME et l’arrivé d’iOs et Android (même si celui ci est en Java), suite au rachat de Sun par Oracle.

Enfin les multiples failles zéro-day au début de l’ère Oracle ont poussé le Department of Homeland Security en Janvier 2013 à déclarer « n’utilisez pas Java à moins de le devoir absolument ».

Pourtant, aujourd’hui, Java est toujours présent à la version 8 a apporté un grand nombre de nouveautés.

Cet article revient en détail sur les vingt ans de Java et sur le futur de celui ci, qui se situe dans l’IoT selon les personnes interviewées.

DevOps

Le terme DevOps

Rob Vanstone, ingénieur commercial et consultant en continuous delivery chez XebiaLabs UK, expose dans cet entretien avec Ranger4 sa vision du DevOps.

L’article est disponible ici.

Mesosphere ouvre une beta publique de DCOS

Mesosphere a ouvert la semaine dernière une beta publique de son système DCOS (Datacenter Operating System) que vous pouvez tester pour le moment uniquement sur la plateforme de cloud d’Amazon AWS.

Grâce à son DCOS, Mesosphere souhaite apporter une solution pour gérer un cluster le plus simplement possible. Pour faire court, le DCOS s’appuie sur Mesos et Marathon pour orchestrer des tâches (batchs, applications web, etc.) afin de profiter au maximum des ressources physiques.

Nous l’avons d’ailleurs tester lors du dernier XKE. Nous avons été épatés par la simplicité d’utilisation : en quelques clics, nous avons déployé un cluster de 5 machines de type r3.large sur Amazon AWS (attention à la facture !). DCOS vient avec un dashboard qui affiche quelques graphiques comme le pourcentage d’utilisation des ressources matérielles (CPU et mémoire), quelques statistiques sur les tâches en cours et terminées, l’état des noeuds du cluster et les services qu’ils hébergent.

En parlant de services, il est aujourd’hui déjà possible de jouer avec une petite quantité dont Jenkins, Cassandra, Hadoop ou Spark, entre autres.

Ce qui est sûr, c’est que nous allons suivre le projet de prêt chez Xebia !

Le coin de l’Alliance

Akamis – Transformation digitale des entreprises

Pour rester compétitif face aux innovations des pure player, les entreprises sont confrontées à opérer leur transformation digitale et se réorganiser avec méthode.
Cette semaine, nous partageons avec vous cet article de Jean Philippe Peigné (Directeur des offres agile et lean chez Inspearit), publié dans Lesechos.fr, qui nous donne son point de vu sur cette nécessité.
Bonne Lecture !

XebiaLabs – Sorties de XL Deploy 5.0.0 et XL Release 4.6.0


XebiaLabs a sorti aujourd’hui la version 5.0.0 de son logiciel d’automatisation de déploiement XL Deploy. Au programme, plusieurs améliorations et ajouts :
– Ajouts de nouvelles interfaces et mises à jours des interfaces existantes.
– Mise en place de XL Satellite, permettant de faciliter le déploiement sur des bandes-passantes faibles.
– Référencement des artefacts stockés dans des emplacements externes.
– Définition de dépendances entre versions d’applications.
– Déploiement par sous-groupes, mise à jour des plugins, et bien plus encore !

La version 4.6.0 de XL Release est également disponible depuis quelques jours, avec plusieurs nouveautés :
– Améliorations de la performance et de l’accessibilité, notamment sur le dépôt.
– Ajout de fonctionnalités supplémentaires pour la maintenance et l’administration.
– option de suggestion de fonctionnalités, mise à jour des plugins, etc …

N’hésitez pas à consulter les détails de la mise à niveau de XL Deploy ici (https://support.xebialabs.com/hc/en-us/articles/204832905-Introducing-XL-Deploy-5-0-0) ainsi que les détails de la mise à jour de XL Release ici (https://support.xebialabs.com/hc/en-us/articles/204274029-Introducing-XL-Release-4-6-0).

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Sapient, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.