Published by

Il y a 9 ans -

Temps de lecture 1 minute

BigTable et NoSQL au GTUG Nantes

Ce soir, mardi 6 décembre, aura lieu au Google Technology User Group de Nantes une soirée « BigTable et NoSQL » que j’aurai le plaisir d’animer.

La manipulation de volumes gigantesques de données est derrière toutes les innovations populaires du géant de Mountain View. Pour répondre à ses besoins hors normes, Google a rapidement pris le parti de développer ses propres outils puis d’en partager les principes publiquement. Ces idées ont depuis fait leur chemin, inspiré tout un mouvement technologique et créé une approche différente du traitement de données en masse.

Dès lors, quel est l’intérêt de ce nouveau mouvement pour les acteurs forcément plus modestes ? Comment ces technologies peuvent apporter innovation et renouveau au sein des applications traditionnelles ? Voilà autant de questions auxquelles la présentation de ce soir tentera de répondre après avoir fait un tour d’horizon de NoSQL et BigData tel qu’inspiré par Google.

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à vous inscrire, des places sont encore disponibles !

Published by

Publié par Michaël Figuière

Michaël est consultant chez Xebia où il intervient notamment sur des sites Web à fort trafic. A son aise tant avec les environnements JEE qu'avec les technologies de plus bas niveau, il est spécialisé dans les architectures distribuées et les technologies innovantes telles que NoSQL, les moteurs de recherche, ou encore le data mining.

Commentaire

1 réponses pour " BigTable et NoSQL au GTUG Nantes "

  1. Published by , Il y a 9 ans

    Bonjour,

    J’ai assisté à la présentation que vous avez fait le mardi 6 décembre, et j’aurais deux petites questions quant à la structure des bases de données NoSQL.
    Ma première question est : comment faire pour stocker des arbres récursifs dans une base NoSQL (j’utilise MongoDB).
    Pour être plus clair, voila un exemple qui me pose problème, je souhaiterais stocker des utilisateurs pouvant avoir des relations avec d’autres utilisateurs. Mais stocker des objets complets représentant les utilisateurs « amis » ferait une redondance d’informations clairement inenvisageable puisque ceux ci seraient également présents dans la base en tant qu’utilisateurs.
    Une autre solution serait de ne mettre qu’un id d’utilisateur pour les amis et ainsi les retrouver en ré-effectuant une requête sur la base pour obtenir leurs informations.
    Dans les deux cas, la solution ne semble pas du tout adaptée soit en terme d’espace de stockage ou d’optimisation.
    Existe t’il donc des « bonnes pratiques » pour stocker ce genre d’arbres ?

    Mon autre question concerne les accès à certaines informations, si j’ai des informations propres à des utilisateurs (disons le score d’un jeux par exemple) sur lesquels je veux pouvoir faire des statistiques (score max, min, temps de jeux …). Si je stocke les scores dans l’objet représentant l’utilisateur, je suis obligé de parcourir tous les utilisateurs pour récupérer leurs scores puis de faires les calculs de statistiques dessus.
    Existe t-il un moyen plus adapté pour faire cela ?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    Thomas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Sapient, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.