Published by

Il y a 9 ans -

Temps de lecture 6 minutes

Améliorer la motivation – Une idée de rétrospective

Comme l’explique Daniel Pink dans son excellent livre La vérité sur ce qui nous motive, ce qui fait que nous sommes impliqués dans notre entreprise, dans notre travail, ne dépend pas principalement de récompenses financières.

D’après lui, les trois véritables facteurs qui ont un réel impact sur la motivation sont :

  • L’autonomie

    Notre « paramétrage par défaut », c’est l’autonomie et l’indépendance. Malheureusement, les circonstances -entre autres des notions périmées de management- concourent souvent à changer ce paramétrage et à faire baisser notre motivation intrinsèque. Pour favoriser la motivation intrinsèque et les bonnes performances qu’elle permet de réaliser, la première condition est l’autonomie. Les entreprises qui permettent à leurs salariés d’être autonomes, parfois de façon radicale, sont plus performantes que leurs concurrents.

  • La maîtrise

    La maîtrise obéit à trois règles particulières :

    • C’est un état d’esprit : elle requiert la capacité d’envisager ses propres possibilités comme étant non pas finies mais infiniment améliorables.
    • La maîtrise suppose des efforts, des difficultés et une pratique délibérée.
    • La maîtrise est impossible à atteindre entièrement, si bien qu’elle comporte à la fois un coté frustrant et un côté attirant.

     

  • La finalité

    Il est dans la nature humaine de rechercher la finalité, c’est-à-dire de trouver un sens à ce que l’on fait, un but qui dépasse notre propre condition. Or les entreprises ont longtemps considéré la finalité comme accessoire, comme un élément souhaitable tant qu’il n’interfère pas avec les choses importantes. Cette situation est en train de changer, en partie grâce au vieillissement des baby-boomers qui se retrouvent confrontés à leur condition de mortel. Dans les organisations, ce nouveau « motif de finalité » s’exprime de trois manières : sous forme d’objectifs de finalité dans lesquels le profit est un moyen, sous forme d’un discours qui met l’accent sur autre chose que l’intérêt personnel, et sous forme de mesures pour permettre aux salariés de trouver par eux-mêmes du sens à ce qu’ils font.

Inspiré par la lecture de ce livre, je vous propose d’adapter l’activité classique de rétrospective, XP Radar, au thème de la motivation.

Déroulement de l’activité

L’activité va permettre à chaque membre de l’équipe de déterminer son positionnement sur chacun des trois points, vus ci-dessus, et ainsi de trouver des axes d’actions pour améliorer la motivation de l’équipe.

Chaque membre de l’équipe répond à chacune de ces questions en attribuant de 0 à 10 points par question (10 étant une réponse optimale) :

Autonomie

      Êtes-vous autonome dans vos tâches, dans vos principales attributions et dans la façon dont vous occupez votre journée de travail ?
      Êtes-vous autonome dans votre emploi du temps, concernant vos heures d’arrivée et de départ et de la façon dont vous occupez vos heures de travail ?
      Êtes-vous autonome par rapport à la composition de votre équipe au travail, c’est-à-dire dans le choix de vos collaborateurs ?
      Êtes-vous autonome dans votre technique, c’est-à-dire dans la façon dont vous assumez réellement vos principales responsabilités au travail ?
  MOYENNE

Maîtrise

      Avez-vous la maîtrise de votre langage de programmation et des frameworks que vous utilisez ?
      Avez-vous la maîtrise des techniques de développement : tests, refactor, design, … ?
      Avez-vous la maîtrise des différents outils liés au développement : IDE, gestionnaire de sources, build, serveur d’application, serveur d’intégration continu, release, déploiement, … ?
      Avez-vous la maîtrise du domaine fonctionnel du projet, c’est-à-dire parlez-vous la même langue que votre Product Owner, vos utilisateurs ?
  MOYENNE

Finalité

      Comprenez-vous très bien le but des user-story du sprint précédent, c’est-à-dire le pourquoi et non pas le comment ?
      Comprenez-vous le but du projet ?
      Comprenez-vous le but de votre entreprise ?
  MOYENNE

Cette liste n’est en aucun cas exhaustive et devra être adaptée au contexte.

Résultat

A partir des moyennes de chaque membre, on peut ainsi tracer un radar pour chaque personne, puis un radar global pour l’équipe. Voilà ce que l’on peut obtenir :

Ce radar permet ainsi de facilement identifier les axes sur lesquels l’équipe va essayer d’intervenir pour accroitre la motivation et par conséquence sa productivité. Il est aussi intéressant de regarder individuellement les résultats afin de trouver des raisons de blocages plus individuelles.
Le plus important, comme dans toute rétrospective, est de déterminer un ensemble d’actions suite à l’analyse des résultats. En fonction des axes faibles identifiés, l’équipe sera amenée à définir une ou plusieurs idées d’amélioration. On pourrait ainsi définir :

  • Organiser des formations interne à l’équipe autour d’un sujet.
  • Passer une journée avec les utilisateurs pour mieux comprendre leur métier.
  • Travailler le sens des user-story avec le Product Owner.
  • Laisser plus de liberté à chaque membre dans le choix de ses tâches.
  • Ne plus cloisonner les tâches en fonction des compétences spécifiques à chacun.
  • Faire remonter au management les besoins d’autonomie de l’équipe.
  • etc.

A noter, cette exercice sera plus efficace s’il est réalisé en compagnie de personnes du management afin de partager les différents points de vue, de discuter et de les sensibiliser directement.

Aller plus loin

Que l’on ne se méprenne pas, l’argent est, bien entendu, une condition nécessaire à la réalisation de notre travail. Nous ne travaillons pas par pure générosité, et insuffisamment rémunéré (en comparaison des salaires à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise), nous sommes en général très vite démotivés.

Cependant, d’après les études, pour tous les travaux nécessitant de la réflexion, de la créativité, la carotte financière peut être négative plus que stimulante. En effet, elle aura tendance à tuer la créativité car elle pollue l’esprit de celui auquel elle est destinée. De plus, elle aura aussi pour effet de limiter cette créativité car elle arrive généralement avec un cadre correspondant aux critères de satisfaction du généreux donateur de la carotte.

Afin de creuser le sujet de la motivation, je vous conseille la lecture du livre de Daniel Pink, ou sinon le visionnage de la très bonne conférence donnée à TED.

André Comte-Sponville a également donné une conférence passionnante à l’université du SI intitulé : Sens du Travail, bonheur et motivation. Je vous encourage vivement à la regarder.

Published by

Publié par Nathaniel Richand

Expert Java, passionné par les méthodes agiles, les tests et l’industrialisation des pratiques de développement.

Commentaire

1 réponses pour " Améliorer la motivation – Une idée de rétrospective "

  1. Published by , Il y a 9 ans

    Joli article, merci ;-)
    J’ai assisté au courant du mois de juin dernier à une session présentée par Linda Rising (jazoon’11 à Zurich) parlant de rétrospective, je me permet donc d’ajouter une référence à sa page Web sur le sujet : http://members.cox.net/risingl1/retrospectarticles.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Sapient, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.