Publié par

Il y a 9 ans -

Temps de lecture 1 minute

Haute disponibilité et elasticité avec Cassandra au BreizhCamp

breizhcamp
Demain 17 juin se tiendra à Rennes la première édition de la conférence BreizhCamp qui réunira plus de 200 personnes provenant de différentes communautés Java, .Net, Ruby, Python ou encore PHP.
J’aurai le plaisir d’y présenter une session titrée « Elasticité et haute disponibilité avec Cassandra », qui fera un tour d’horizon de cette base de données, des aspects théoriques à sa mise en œuvre.

Pour rappel, Cassandra est une base de données NoSQL initialement développée par Facebook qui brille par son architecture symétrique lui conférant une parfaite élasticité en accord avec les préceptes du Cloud Computing. Mais elle offre également d’autres propriétés particulièrement attirantes telles qu’une faible latence et une tolérance aux pannes d’une machine, d’un rack ou d’un Datacenter. Son modèle de données, certes moins riche que ce que le monde relationnel propose, s’avère tout à fait adapté à de nombreux cas d’utilisation dans le monde du Web.

Les inscriptions sont déjà closes mais je serai ravi de rencontrer ceux qui ont pu s’inscrire pour discuter de ce sujet et des bases de données distribuées de manière générale !

twitter4

Publié par

Publié par Michaël Figuière

Michaël est consultant chez Xebia où il intervient notamment sur des sites Web à fort trafic. A son aise tant avec les environnements JEE qu'avec les technologies de plus bas niveau, il est spécialisé dans les architectures distribuées et les technologies innovantes telles que NoSQL, les moteurs de recherche, ou encore le data mining.

Commentaire

3 réponses pour " Haute disponibilité et elasticité avec Cassandra au BreizhCamp "

  1. Publié par , Il y a 9 ans

    J’y étais, très bonne présentation ;)

  2. Publié par , Il y a 8 ans

    Est-il obligatoire de faire cohabiter Cassandra et un service Web sur le même serveur ? Je développe en C# et je ne souhaite pas héberger Cassandra sur le même serveur que IIS, ni dans un environnement Windows. L’objectif est donc de séparer l’application (serveur A : Windows/IIS) et la base de données (Serveur B/C/D/E : Debian/Cassandra). Problème : les hôtes présents sur le même réseau, ne peuvent pas interroger la base de données. Je ne parviens pas à autoriser l’accès au port utilisé par Cassandra, donc 9160 (par défaut). J’ai pourtant créé des règles de firewall, sans succès (iptables -A INPUT -p tcp –dport 9160 -j ACCEPT). Il faut semble t-il modifier le fichier de configuration Cassandra (version 0.8) conf/storage-conf.xml mais qui n’est pas présent. Une idée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Sapient, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.